Le VR-Hut pour s'immerger dans une réalité parallèle

Arnaud Percy a créé VR Hut un centre de réalité virtuelle basé à Waterloo Pour répondre aux besoins des gamers Mais pas que.

Tuer des zombies défendre son village à coups de flèches contre d’étranges créatures chuter du haut d’un building, se retrouver à grimper l’Himalaya ou dans les tranchées de la guerre opposant les alliés aux Allemands. Une liste non exhaustive d’expériences à vivre comme si on y était avec casque et micro vissés sur la tête…

VR Hut centre de réalité virtuelle basé à Waterloo est ouvert depuis octobre et en est encore à ses prémices. « Cela fait très longtemps que je suis un geek » explique Arnaud Percy fondateur du projet, qui a un associé Mathieu De Clercq manager de la salle.

« Il y a quelques années j’ai d’ailleurs fondé les boutiques de réparations Belwatech (NDLR: il y en a une à Wavre et une autre à Waterloo, notamment, et près d’une dizaine en Wallonie et à Bruxelles). Mais là l’été dernier mes vacances étaient sans doute un peu trop longues, alors j’ai creusé cette idée de salle de réalité virtuelle. »

Outre les gamers un autre public cible les architectes

 

C’est que le secteur séduit de plus en plus. « La réalité virtuelle a fait un grand bond en avant ces derniers mois grâce à l’arrivée sur le marché de nouveaux casques et à du matériel de plus en plus performant. Notamment avec une résolution et une vitesse d’image nettement supérieures On n est plus malade quand on joue comme on l’était avant à cause de l’image. »

Le concept touche les amateurs de gaming. Mais pas que. « Par exemple, avant d’installer toutes les machines ici, je les ai testées chez moi. Ma femme qui n’en a pourtant rien à cirer des jeux vidéo, a adoré et a joué des heures (rires) ! Puis il y a un côté fun, accessible, qui plaît à tous. »

Au-delà de l’aspect jeu proprement dit, notre interlocuteur voit d’autres fonctionnalités à la réalité virtuelle. L’une d’entre elle, qu’il est en train de développer, est destinée aux architectes…

« Via un programme spécifique en 3D, un architecte peut se balader dans la maison virtuellement, comme S’il y était. C’est évidemment, hyper intéressant dans le cadre de l’élaboration d’un projet. »

Bien décidé à s’investir pleinement dans la réalité virtuelle Arnaud Percy espère aussi se développer. « J’ai un projet d’ouvrir une salle à Bruxelles et de franchiser une autre salle à l’Ile de la Réunion. Cela permettrait d’organiser, à terme des tournois internationaux, à distance du coup. Car je pense qu’on va vers une Expansion croissante de la réalité virtuelle. Celle-ci a un bel avenir devant elle, et c’est un univers Passionnant.»

Tarif : 30€ de l’heure pour un à trois joueurs ; 25€ de l’heure à partir de quatre joueurs. Il existe aussi des formules anniversaires et groupes. Infos 02 319 08 32, www.vr-hut.be

la cohésion entre associés

Il y en a pour tous les goûts

VR Hut, c’est un espace de trois salles, où peuvent prendre place quatre joueurs, ainsi que deux autres salles individuelles.

Pour une capacité de quatorze personnes pouvant jouer simultanément. « On propose une vingtaine de Jeux différents, que l’on choisit afin de disposer des meilleures expériences possibles. Mais le catalogue est évidemment plus grand et on peut s’adapter aux demandes des clients. Les domaines sont assez variés, Il y a des jeux qui sont davantage axés sur la réflexion avec, par exemple des escape rooms où l’on doit résoudre des énigmes, puis d’autres jeux plus axés sur l’action, la stratégie, les réflexes… » précise Arnaud Percy.

La salle est ouverte à tous – « mais c’est déconseillé en dessous de 7 ans » – et propose pas mal de possibilités: jouer seul, entre amis ou… entre collègues puisque les gérants proposent aussi du team building. Une salle réunion est d’ailleurs à disposition dans ce cas.

« On est ouvert 7 jours sur 7, de 10 h à 22 h, mais il faut réserver, quelques heures à l’avance.»

 

L’article est disponible sur L’avenir