L'équipe de N-gamz est venue tester VR-Hut! Voici ce qu'ils en ont pensé:

La réalité virtuelle, on connaît plutôt bien ici à la rédacation puisque votre humble serviteur est un fervent pratiquant du PlayStation VR depuis le jour de son lancement et qu’il a déjà eu à maintes reprises l’occasion de s’essayer à des titres PC compatibles HTC Vive. Immersive au possible, cette nouvelle façon de jouer dans nos mondes de pixels a cependant quelques défauts, comme un prix pas toujours donné mais surtout… la taille de votre salon! Alors si je vous dis que pour un tarif dérisoire, vous pouvez vous faire la main sur plus de huit cents titres RV dans des espaces qui vous permettront de vous déplacer librement, sauter, vous baisser et vivres d’incroyables aventures numériques seul ou avec vos amis, vous allez forcément croire que c’est trop beau pour être vrai… et pourtant! Oui, pourtant cet endroit existe bel et bien et c’est sans doute à deux pas de chez vous! Alors bienvenue à VR-Hut, un Centre de Réalité Virtuelle situé à Waterloo, que je me suis fait un plaisir de tester pour vous!

Samedi matin, j’ai eu l’occasion de me rendre à VR-Hut, un Centre de Réalité Virtuelle aux abords de Waterloo, idéalement placé dans un zoning commercial simple d’accès. Après un accueil chaleureux par le gérant, j’ai pu visiter un peu les lieux pour me rendre compte que de nombreuses salles de tailles variables ont été aménagées afin d’accueillir au mieux la dizaine de casques HTC Vive et les PC top niveau permettant de faire tourner tous les jeux et autres expériences en réalité virtuelle disponibles. Certaines pièces permettent ainsi de jouer à quatre dans la même zone, et il reste encore énormément de place à VR-Hut pour s’agrandir. Il faut dire que le Centre a été créé il y a seulement quatre mois et que sa fréquentation ne cesse de croître, la VR intéressant autant les adeptes de scoring que les curieux au phénomène, sans parler des team buildings d’entreprises ou des groupes scolaires. Un gros potentiel pour attirer tous les publics, du plus jeune au plus âgé donc.

Après avoir fait le tour du propriétaire et constaté que même la zone d’accueil était équipée en jeux vidéo avec une Super Nintendo Classic Mini et une Megadrive (idéal pour patienter avant le début d’une session VR), j’ai pu m’adonner à ma première expérience RV grâce à un Richie’s Plank, qui vous fait d’abord entrer dans un ascenseur avant de vous faire… marcher sur une planche située en équilibre sur le toit de l’immeuble, avec vue plongeante sur la circulation en contrebas! Effet garanti, surtout que les petits gars de VR-Hut ont eu la bonne idée d’installer une vraie planche en bois sur le sol, histoire que vous ayez une immersion de chaque instant! Pour tout vous dire, quand on m’a demandé de faire un pas de côté dans le vide… je n’ai pas osé! Il m’a vraiment fallu quelques instants pour poser mon pied hors de la planche, sentir le tapis sous mon talon, avant que mon second pied ne suive le mouvement et que je tombe dans le vide avec une certaine stupéfaction. 

J’ai ensuite pu tester la même expérience en mode « horreur », en tapant 666 sur le tableau de commande de l’ascenseur. Au menu: une araignée géante qui vous fonce dessus, un téléphone au bout de la planche, un clown glacial qui vous pousse dans le vide et quand vous vous relevez… c’est pour vous faire écraser par un bus! Charmant, non? De bons gros jumps scare en perspective et une excellente mise en bouche pour ce qui m’attendait ensuite. 

Passé ce moment riche en frayeurs, j’ai essayé, avec le sympathique gérant, le jeu Elven Assassin, un titre où vous incarnez un groupe d’archers elfes dont la mission est simple: protéger votre château de l’invasion d’orcs, gobelins, dragons et autres titans avec l’aide de votre arc et de flèches aux divers pouvoirs. Le gameplay est intuitif, addictif, et les vagues d’ennemis deviennent de plus en plus coriaces, vous demandant de vraiment mettre une stratégie au point avec vos coéquipiers pour vous téléporter aux meilleurs endroits histoire de cibler efficacement vos assaillants, tout en utilisant les éléments interactifs du décor tels qu’une catapulte ou un canon.

Un soft où il vous faudra pas mal bouger donc, pour trouver le bon angle d’attaque, bander votre arc avec un mouvement réaliste et vous baisser physiquement pour éviter les tirs adverses. Le tout est tellement jouissif qu’en à peine 5 minutes, on se prend pour Legolas et on envoie un déluge de flèches tout en discutant aisément avec nos compagnons d’armes grâce au micro-casque intégré. De plus, les gestes ne sont pas gênés par le câble du HTC Vive puisque ce dernier a le bon goût d’être attaché au plafond. Pratique!

Deux parties plus tard, place au très connu Arizona Sunshine, un titre que je connais plutôt bien sur PlayStation VR, mais que j’ai vraiment redécouvert avec l’espace disponible dans la salle du VR-Hut, le tout sur fond de mode Horde et toujours en bonne compagnie. Un survival zombifique toujours aussi immersif, mais plutôt ardu à cause des contrôles radicalement différent de ceux disponibles sur la machine de Sony. Nul doute qu’une fois la maniabilité domptée, le scoring doit être plus que jouissif, le gérant nous avouant même que vu le succès du jeu, il voudrait mettre en place une ligue!

Enfin, j’ai fini mon test sur un morceau de choix avec Front Defense, qui vous place en pleine Seconde Guerre Mondiale dans un team versus de 5 contre 5, avec bots ou non. Et oui, si l’envie vous en dit, vous pouvez utiliser les dix casques du VR-Hut pour vous faire une vraie partie avec 9 potes! Le plus impressionnant dans ce soft, en plus de ses trois modes de déplacement qui s’adaptent à tous et garantissent une absence totale de motion sickness, c’est indubitablement le réalisme des mouvements à effectuer pour tirer, recharger, enclencher votre arme ou même utiliser votre grenade, cette dernière devant d’abord être saisie par votre main, puis portée à votre bouche pour être dégoupillée, avant que vous ne la jetiez sur l’ennemi. Ajoutez à cela un joli panel de flingues dont un fusil de snipe qui vous demandera vraiment de porter le viseur près de votre oeil, et vous comprendrez qu’on fait plus que jouer… on est DANS le jeu!

C’est donc totalement euphorique que j’ai terminé cette session de réalité virtuelle au VR-Hut de Waterloo, et vu les prochains titres disponibles tels que Doom VFR notamment, on ne peut qu’être enthousiaste pour la suite des événements. Assurément, selon nous, « LE » Centre de Loisirs du futur, qui vous offre des dizaines de mondes et atmosphères différentes pour vous évader comme jamais de votre quotidien, seul ou à plusieurs, et vivre des moments intenses tels que vous n’en trouverez nulle part ailleurs! Alors foncez prendre vos infos et réserver votre session sur le site de VR-Hut en cliquant ici, vous serez aussi fans que nous après votre premier essai!

 

Note Globale
N-Gamz: 20/20

Avec du matériel haut de gamme, des salles équipées pour vous donner un maximum d’amplitude, seul ou à plusieurs, plus de 800 jeux et une ambiance unique, VR-Hut à Waterloo est clairement une expérience à découvrir d’urgence.

La réalité virtuelle vous tend les bras pour des aventures inoubliables, et il serait criminel de ne pas vous laisser tenter tant l’accueil chaleureux, l’emplacement idéal, l’infrastructure adéquate et le fun à l’état pur sont les maîtres-mots de cette jeune société qui a déjà tout pour réussir !

Lien vers l’article : cliquez ici